* La (vraie) vie *

Penser à lui

10 septembre 2015
IMG_5663

Y penser depuis des semaines. La date « anniversaire » se rapprochant à grand pas.
Ne pas en parler. A personne. Même pas à mari, ni à ma mère, ni à mes amies proches.
Et se dire que non, je ne ferais pas de billet comme chaque année.
Même si ça me fait mal de me dire que je suis la seule à penser à lui en ce moment, du moment que moi, sa mère, je pense encore à lui, c’est bien là le principal.
Et puis dans mon état, je pensais surement que d’en parler était malvenu ou que ça allait me porter la poisse.

Hier, après une jolie journée ensoleillée avec mes minis, j’ai décidé de me coucher tôt, pour ne pas trop repenser à cette nuit si fraiche du 9 au 10 septembre 2009, quand la future jeune mère insouciante que j’étais est morte en même temps que mon premier enfant.
J’ai rapidement sombré dans un sommeil peu profond et à 1 heure je me suis brusquement réveillée. Cette même heure où devant un écran figé et écrasant de silence, il y a 6 ans tout a basculé.

J’ai alors décidé de prendre mon clavier.
Ça ne changera rien. Ça ne le ramènera pas. Ma journée ne sera pas différente.
Mais j’aurais penser à lui, vous aussi et j’aurais ainsi laisser une nouvelle petite trace de son existence.

La vie continue mais c’est important de ne pas oublier et d’en parler.

Rendez-vous sur Hellocoton !

You Might Also Like

25 Comments

  • Reply Isabelle 10 septembre 2015 at 10 h 25 min

    Personne ne pourra jamais nous retirer ces dates de la mémoire.
    Bon courage pour cette période difficile. Plein de douces pensées…

  • Reply bibiche 10 septembre 2015 at 11 h 45 min

    Oui, c’est douloureux et qui peut comprendre qu’on n’oublie jamais. Avant Notre Couiny, il y a eu un petit ange qui n’a pas vu le jour, j’ai su que « c’était fini » le jour du 5ème anniversaire de notre grand qui fêtera dans 3 jours ses huit ans…

  • Reply Amélie 10 septembre 2015 at 11 h 54 min

    Ces dates sont gravées dans nos mémoires, intimes…. même presque pas familiales… non, il n’y a que nous pour penser à nos chers petits.<3

  • Reply Happy Ever After 10 septembre 2015 at 12 h 36 min

    Jamais je n’oublierai la date d’accouchement de ma fille mort-née. C’est bien plus proche pour moi c’était l’an passé. Je ne sais pas comment je le vivrai dans 6 ans, mais oublier, jamais.

  • Reply Sophiefromthetrain 10 septembre 2015 at 12 h 53 min

    <3

  • Reply Lorelei 10 septembre 2015 at 13 h 09 min

    je n’ai pas connu un drame comme le tien, mais je pense à toi très fort…
    je t’embrasse

  • Reply Meenah 10 septembre 2015 at 15 h 00 min

  • Reply Géraldine 10 septembre 2015 at 16 h 00 min

    Ils sont au fond de nos coeurs ces petits et en tant que Maman il est impossible et inconcevable de les oublier. Pour nous c’était le 24 Décembre à 20h entre la sortie de la Messe et le réveillon familial…
    Les années passant le souvenir se fait moins douloureux….mais je dois dire que si dans l’entourage quelqu’un pouvait avoir un petit geste ce jour là pour nous dire « j’y pense aussi », ce serait certainement difficile sur le coup mais aussi d’un grand soutien.

  • Reply Ploum 10 septembre 2015 at 16 h 34 min

    On oublie jamais………. Nous il y a 39 ans et nous y pensons toujours ! Bon courage.

  • Reply Dju Nails 10 septembre 2015 at 16 h 42 min

    <3

  • Reply Banoffee 10 septembre 2015 at 17 h 40 min

    Bien sûr qu’il faut en parler ! Jolies pensées pour ce petit ange et de doux baisers pour toi.

  • Reply Lnounett 10 septembre 2015 at 18 h 17 min

    <3 J'ai connu ça aussi 2 fois avant Albin, je pense bien à toi
    bisous

  • Reply Marine 10 septembre 2015 at 18 h 52 min

    Ce que tu écris me touche beaucoup. Je ne suis ni future maman, ni maman (pas encore), mais ma maman a perdu des jumeaux lorsque j’avais 4/5 ans, ma soeur 2. Je ne me souviens plus de la date, elle ne me l’a pas dit, mais c’est pas plus mal. Mais cela n’empêche que j’y pense, et je sais qu’elle aussi. L’autre jour, je lui ai dit que je savais que ça n’était pas sa faute. Elle m’a répondu qu’elle le savait, ça nous a fait du bien.
    On en parle pas souvent, mais j’y pense, je sais qu’elle nous aurait élevés seule, tous les 4.
    Quand on y pense, ça vient comme ça, et puis ça passe.
    On se dit que si ils sont partis, c’est qu’ils n’étaient pas viables, que c’est comme ça.
    Oui, c’est dur, mais on arrive à surmonter.
    Bon courage, prend bien soin de toi et de tes minis !!
    Bises

  • Reply Cécile Paris Pages Blog 10 septembre 2015 at 20 h 31 min

    je t’embrasse bien fort <3

  • Reply Un atelier au fond des bois 10 septembre 2015 at 20 h 41 min

    une date qui reste impotante pour toi, tu as raison d’en parler!
    de jolies pensées pour t’accompagner.

  • Reply Camille 10 septembre 2015 at 20 h 55 min

    Ton billet est très touchant, émouvant..
    Je pense que tu as raisons c’est important d’y penser, nous y pensons avec toi un petit peu aussi.
    Je suis de tout coeur avec toi. ❤

  • Reply ciboulette 10 septembre 2015 at 22 h 39 min

    Il est la. Tu as 4 enfants. Ne pleure pas. Tu n’es pas à plaindre, croyez-moi, chère petite Astrid, pense aux mamans qui ont « fait partir » leurs petits sans comprendre ce qu’elles faisaient…. croyez-moi : tu ne portes pas cette faute, en plus du chagrin. Absolution papale ou non : la faute demeure toujours. Je t’embrasse bien fort.

  • Reply ciboulette 10 septembre 2015 at 22 h 42 min

    Troublée, je suis, je te tutoie et te vouvoie à la fois :purée de tablette :-) !

  • Reply tante lili 11 septembre 2015 at 9 h 49 min

    Important ? Non, je dirais plutôt essentiel d’en parler, essentiel de ne pas oublier pour ne pas oublier que cet enfant continue de vivre qq part dans nos coeurs, nos pensées, notre chaire et qu’il a un impact sur la vie que l’on mène aujourd’hui, qu’il soit infime ou immense. Je suis également une mamange, et l’anniversaire de Joséphine est dimanche ! Je suis toujours surprise de voir a quel point le corps se souvient pour nous. Notre histoire est bien différente de la votre, notre fille était malade et nous le savions, nous savions que ça risquait d’arriver, ses chances de naitre en vie étaient infimes. C’est ce qui rend infiniment douloureux le fait que mon entourage oublie régulièrement son anniversaire, d’autant que nous n’avons pas d’autres enfant. Douce journée à toi Mme de l’iode !!

  • Reply Une ribambelle 11 septembre 2015 at 20 h 21 min

    Je trouve que ce que tu as écrit est très émouvant (enfin, ça m’émeut). Contrairement à ce que dit Ciboulette, que l’on ait un ou huit enfants n’enlève rien à la douleur et les autres enfants ne consolent pas. Je trouve tout à fait légitime de vouloir en parler ne serait-ce que parce que ça fait du bien et il n’est pas souhaitable de se taire au seul motif que ça gêne les autres.
    Je prie pour toi et cet enfant.

  • Reply ciboulette 11 septembre 2015 at 22 h 26 min

    Mais bien sûr qu’Astrid a raison de pleurer….. mais elle ne pleure pas comme une mère coupable. Son petit est parti alors qu’elle aurait donné n’importe quoi pour qu’il reste.

  • Reply Camille 12 septembre 2015 at 11 h 49 min

    Je ne peux qu’imaginer à quel point c’est dur mais je te souhaite tout le courage du monde pour, un jour, que tu puisse retrouver sérénité et espoir, en le gardant toujours dans ton cœur.

  • Reply Emeline 12 septembre 2015 at 14 h 55 min

    Les larmes aux yeux en lisant ce post, il est vrai que l’on n’oublie jamais ces dates. Grosse pensée pour vous <3

  • Reply Delph Dolce 12 septembre 2015 at 19 h 33 min

    <3

    D.

  • Reply Tellou 17 septembre 2015 at 11 h 37 min

    Je lis ton post aujourdhui…coincidence..il y a 3 ans je sentais que ma petite ne bougeait plus. Deux jours plus tard, le 19, je l’accouchais morte-nee. Ils sont en nous ces petits et ils vivent quand meme a travers nous. C’etait ma deuxieme grossesse. Il me faudra 3 grossesses pour tenir enfin dans mes bras ma lumiere cherie.
    Sourire (jaune): j’aime ton expression  » la mere insouciante que j’etais est morte… » : j’ai hai et je hais toujours tout ce qui se rapporte a  » la grossesse c’est le plus beau moment de ma vie je suis totalement epanouie: ah ah ah

  • Leave a Reply