* La (vraie) vie *

Un sacré challenge! #stopcigarettechallenge

9 octobre 2017
IMG_9100

Je suis une grosse fumeuse. J’adore fumer. Fumer avec les amis lors des apéros, fumer une cigarette tranquillou le soir une fois les filles couchées, fumer après les repas, fumer quand j’ai une mauvaise nouvelle (marche aussi avec une bonne!), fumer, fumer, fumer…
J’adore ça, c’est vrai.
Mais bon… Après 20 ans de tabac, la quarantaine approchant (ok j’ai encore un peu de temps), le corps foutant un peu le camp, des minis qui me disent que c’est vraiment mal de fumer (avec des petits yeux de chatons)… je me disais qu’il fallait que j’arrête!
Mais arrêter de fumer c’est comme faire un enfant, on dit souvent que ça n’est pas le moment…
Alors en juillet quand j’ai été contactée par les laboratoires Pierre Fabre pour me proposer un challenge stop cigarette, j’avoue que j’ai hésité deux minutes.
Sous mes airs de filles cool, je suis déjà d’un naturel angoissé mais alors dans la situation actuelle, le stress du moment est puissance 1000 entre la construction de la maison, le quotidien plus que speed avec les 3 filles bien souvent en solo, le squat chez mes parents en attendant, l’année qu’on vient de passer avec les problème de santé de ma maman, le rythme infernal, etc, etc, etc, … bref…
Rajoutons à cela les trop nombreux kilos emmagasinés depuis 10 bonnes années et la peur de reprendre encore du poids. Je n’étais vraiment pas certaine. Vous savez le « on verra peut être plus tard »…
Bref sortir de ma zone de confort me flippait un peu.

Et puis j’avais déjà tenter d’arrêter de fumer plusieurs fois en vain…

Et puis…
Et puis…

Les Laboratoires Pierre Fabre ne nous proposaient pas un simple accompagnement, mais un suivi au quotidien par une de leur tabacologue et deux séances hebdomadaire de sport avec un coach à domicile pour compenser.
Cerise sur le gâteau, nous étions 3 pour cette aventure avec Emilie et surtout mon amie Estelle.

Bref, tout ça a mûri dans ma petite tête, j’ai dit banco, et samedi il y a 10 jours nous nous sommes retrouvés pour un cours de yoga chez Simone et faire connaissance avec l’équipe qui nous accompagne pour ce changement de vie.

IMG_9109
Déjà, la team que nous formons est très chouette. Nous sommes hyper bien encadrées et soutenues pour les 3 mois à venir.
Après avoir fait un bilan avec Valérie notre tabacologue, nous sommes toutes reparties avec nos prescriptions pour des patchs et des gommes à mâcher afin de pallier le manque de nicotine.
Deux méthodes : Estelle & moi arrêtons d’un coup alors qu’Emilie arrête progressivement (5 cigarettes par jour au début).

Et paf! Dès le samedi soir après une jolie soirée un peu enfumée, j’ai écrasé ma dernière cigarette…
Dimanche matin, je me suis collée un patch et c’était parti.

Une semaine et deux jours maintenant que j’ai arrêté de fumer.
Et je peux vous certifier que ça n’est pas si terrible. C’est même super!
Alors oui, le soir après le diner, en fin de journée quand les filles ont été plus fatigantes que d’habitude ou bien avec un petit verre lors de l’apéro, forcément ça manque… Mais en 2 minutes avec une gomme à mâcher ça passe vraiment. Je n’y croyais pas trop mais c’est vrai.
J’ai quand même tiré une taffe sur une cigarette de mon mari le 3ème jour… ça m’a fait tourné la tête, j’ai trouvé ça dégoutant, ça m’a laissé un goût de carton dans la bouche bref, j’ai détesté… C’est bon signe! Pourvu que ça dure!

Si vous imaginiez la fierté pour la grosse fumeuse que je suis.

A côté de ça j’ai vu 2 fois Pascal Bolore de Sport’n’the city mon coach sportif et je fais un peu de yoga en plus à la maison entre les séances.
Dès le début j’ai été franche avec lui: le sport et moi ça fait deux et me remettre en forme allait être un vrai challenge pour lui même si j’étais de bonne volonté.
Et puis en fin de compte…
Figurez vous que mon corps ne va pas si mal, il est même encore plutôt bien gainé (merci la gymnastique plus jeune et mes 3 étages raides sans ascenseur pendant 8 ans!) malgré les kilos en trop et surtout j’adore!
Je prends un vrai plaisir, à ressentir mes muscles (ils sont donc encore là!), à transpirer, à avoir des courbatures et à me dépasser!
En fin de compte ça libère des endorphines qui compensent l’arrêt de la clope.
Et dans tous les cas c’est très plaisant!

Effectivement au début il y a des « effets secondaires »: je dors mal (beaucoup de cauchemars et des réveils en nage à cause des patch), je suis vraiment épuisée, j’ai des quintes de toux assez folles et ma peau a elle aussi l’air de rejeter tous pleins de toxines puisque je fais la poussée d’acné que je n’ai jamais connu à l’adolescence.
Mais ça ne durera qu’un temps et ça n’est rien comparé à la fierté de ces 10 premiers jours sans tabac!

J’en parle surtout sur Instagram (à retrouver avec #stopcigarettechallenge) mais je reviendrais surement partager par ici mes ressentis au fur et à mesure de l’aventure.
D’ailleurs j’ai reçu un nombre de messages absolument dingues sur mon compte IG, et je ne vous remercierais jamais assez, ça donne une force incroyable! alors MERCI!

* Un grand merci aussi à la team #stopcigarettechallenge :
Virginie, Valérie, Pascal, Anne, Estelle, Emilie et les laboratoires Pierre Fabre.*

Je vous souhaite une jolie journée! 

Rendez-vous sur Hellocoton !

You Might Also Like

4 Comments

  • Reply Lili 9 octobre 2017 at 18 h 04 min

    Genial! Non mais quelle wonderwoman! Tu peux être fière de toi! Sincèrement tu es incroyable! Bravo!!!

  • Reply Ma poussette à Paris 9 octobre 2017 at 20 h 56 min

    Bravo pour ce challenge ! Quel défi c’est super tu peux être très fière de toi !
    Bisous

  • Reply danslapeaudunefille 9 octobre 2017 at 22 h 22 min

    Bravo Astrid, continues comme ça !!!

  • Reply Bibiche 10 octobre 2017 at 18 h 08 min

    Toutes les conditions sont réunies !! C’est génial d’être ainsi accompagnée ! Tu peux être fière de toi, pas de doute !!!

  • Répondre à Ma poussette à Paris Cancel Reply