* La (vraie) vie *

Marquée…

18 janvier 2012

Plusieurs d’entre vous m’ont demandé ce qui « dépassait » sur l’intérieur de mes poignets sur certaines photos du blog…
Pour vous répondre enfin, ce sont des tatouages.
J’en entends déjà certaines : « Ouuuuuuhhhlllalala, la Reine de l’Iode est une tatouée!!!! » Et oui…

Le tatouage est un sujet délicat.
Dans ma famille, c’est pas trop le genre, si vous voyez ce que je veux dire!
Mais depuis toute jeune, ça m’attire, ce coté bijou de peau, symbole, esthétisme. ça m’attirait mais la question de passer à l’acte ne se posait pas….
Puis l’un de mes frères s’est fait son premier tatouage dans le dos, en le cachant à mes parents bien évidemment. J’avais 13 ans peut-être. Je lui servais « d’infirmière » pour les soins du début. Là, je me suis dit que tout était possible.
Évidemment à cet âge là quand on pense tatouage c’est le coté interdit/rock’n’roll qui prédomine, je trouve que c’est bien trop jeune pour passer à l’acte.
Je savais que je le ferais un jour, quelque chose de symbolique. 
ça a mûri dans un coin de ma tête et pour mes 19 ans, après avoir travaillé et retravaillé encore le dessin, j’ai sauté le pas. Mon premier tatouage, impossible à voir ou à deviner, je l’ai fait pour moi. Il correspond à une période de ma vie. Tout comme le deuxième.

Les tatouages c’est un peu une drogue. Quand on commence, on a tout le temps envie d’en refaire!
Très bizarre comme sentiment, mais tout ceux qui y ont goûté vous diront la même chose!
Je savais que j’y reviendrais. Mais pas n’importe comment et pas n’importe quoi.  

Lorsque je me suis mariée, il s’est imposé à moi comme une évidence. Quelque chose de symbolique, de discret et d’esthétique. J’y suis allée pour mon étoile pleine sur l’intérieur du poignet droit.
Lorsque j’ai perdu notre premier bébé, j’ai ressenti le besoin également de me le marquer dans la peau, une évidence une fois de plus. Voilà comment est apparue ma deuxième étoile sur le poignet droit, vide cette fois, une manière de noter l’absence. 

Etoiles
En février dernier c’est l’intérieur de mon poignet gauche qui a accueilli le dessin longuement travaillé pour la naissance de my sweety little I. : un noeud bien girly. 

Noeud

Des choses discrètes donc tout comme les prochains que je ferais après la naissance de babychoute 2. Ils font partie de moi, de mon histoire. 
Je trouve ça important que ça représente quelque chose même si le tatouage est très en vogue ces derniers temps et que beaucoup se font tatouer sur un coup de tête pour être « à la mode ».

Et vous, vous êtes tatouage ou pas? 

Demain, je reviens vous parler de ma jolie fin d’après midi Au Rendez Vous des Mamans

Rendez-vous sur Hellocoton !

You Might Also Like

19 Comments

  • Reply Thalie 18 janvier 2012 at 7 h 13 min

    alors alors…

    Pas de tatouage pour moi. Je ne ressens pas le besoin d’inscrire ainsi les moments importants de ma vie. Et puis, j’ai aussi peur d’en avoir marre. Et à ce moment là, plus le choix. Ils sont là et il faut vivre avec.

  • Reply Onze-Onzième 18 janvier 2012 at 8 h 26 min

    Depuis quelques temps, j’aimerai me faire une petite étoile sur l’un de mes poignets surement le droit en symbole de « renaissance » et surtout de paix face à mes oreilles meurtries!

    J’adore tn petit noeud!!

  • Reply sophielastyliste 18 janvier 2012 at 8 h 50 min

    Moi je travaille mon homme pour me faire un noeud justement, dans le bas du dos…Il n’est pas chaud et je ne veux pas le brusquer…C’est plus le côté secret qui m’attire; Genre « on est deux à le savoir et personne d’autre, c’est notre secret… » Le pacte des « zamoureux », le truc rien qu’à nous….Comme j’en ai très très envie, il m’arrive parfois de penser le faire sans le lui dire….Je ne sas pas trop. En tous cas, je ne le ferai pas dans un endroit trop visible….Qu’il se découvre…nue!

  • Reply Elisabeth 18 janvier 2012 at 9 h 00 min

    La Reine de l’Iode est pleine de surprises ! Je dois dire que je comprends ce besoin de se « marquer » surtout en raison d’événements importants même si je ne le ferai pas. Le noeud est très joli en tout cas.

  • Reply Perrine 18 janvier 2012 at 9 h 03 min

    Je ne suis pas tatouage mais je comprends ta logique. J’aime bien tes étoiles, délicates.

  • Reply amelie 18 janvier 2012 at 9 h 09 min

    moi aussi je suis marquée… chuuuuutttt….. c’est vrai que ça ne passe pas pour tout le monde…… que de préjugés autour de cet art……. bisous

  • Reply CaroleInEngland 18 janvier 2012 at 11 h 01 min

    Je rejoins Thalie et Perrine! Autant je trouve les étoiles trés jolies et fines, autant j’ai peur un jour d’en avoir ras-le-bol et là…il faut vivre avec.

  • Reply annefromhk 18 janvier 2012 at 11 h 03 min

    le cote « definitif » du tatouage ne m’attire pas en fait… si on se lasse, c’est ballot ! et de meme je ne me suis jamais fait percer les oreilles meme si parfois je me dis que ca peut etre rigolo ! mais les trous vides dans les oreilles passee l’euphorie de la nouveaute, ah non !! et du coup, il est ou ton tatouage secret ?!

  • Reply Oudemia 18 janvier 2012 at 11 h 16 min

    Tiens donc, un côté rebelle?
    Passe à 13 ans, voire à 19 (voilà pourquoi je trouve que la majorité à 21 ans c’est prématuré), après…

    Quant à marquer les événements importants dans le corps, c’est dans les sociétés primitives que cela se fait…

    Question: si vous allez jusqu’à cinq enfants, comment ferez-vous?

    En tout cas pour le buzz, je sens que ça va être bon! (la preuve, bien que je passe régulièrement je me demande si j’ai déjà laissé un message! peut-être pour l’aménagement de la chambre d’enfant l’an dernier?)

  • Reply Anaou 18 janvier 2012 at 12 h 42 min

    j’imagine que ça n’est pas PB qui est marqué!!!

  • Reply porte plume 18 janvier 2012 at 17 h 34 min

    héhé!

    pas fana du tatouage et cela faisait même partit de mes « critères » pour mon futur mari, je ne voulais pas qu’il ait un tatouage (car bcp de mili en ont un!!surtout dans certains régiments).

    Enfin tant que cela plait à la personne merci de nous faire partager ce côté rebelle

    Petite précision : normalement les tatouages après l’engagement sous les drapeaux sont interdits (sauf ceux cachés sous l’uniforme, donc pas les bras, ni les jambes… Enfin toutes mes collègues ont enfreint la règle

  • Reply Sylvie L 18 janvier 2012 at 17 h 51 min

    Pas du tout mon truc, mais j’aime bien ton petit noeud
    PS : j’ai une question …. est-ce que çà fait mal qd on le fait ??

  • Reply Frédérique 18 janvier 2012 at 20 h 08 min

    je suis très tentée de le faire depuis longtemps mais je n’ai pas encore trouvé un dessin/motif qui me plaise suffisamment pour que je saute le pas. En tout cas, ce sera discret, de façon à ce que même en manches courtes et short il soit invisible.

  • Reply Fraisepêche 18 janvier 2012 at 20 h 35 min

    Pas tatouage…

    Mais j’aime beaucoup la façon de les présenter. Et je me dis que l’étoile vide est sûrement un bon moyen de marquer physiquement et durablement l’existence de ce bébé.

  • Reply Gaëlle 18 janvier 2012 at 20 h 57 min

    Ici point de tatouage, aussi bien chez Monsieur que chez moi!

    Pas le style de la maison!
    Mais ma Maman s’est offert un petit papillon bien caché pour ses 50 ans!!!!! Shoking!!!

    Le problème que me pose le tatouage, c’est n’est pas l’esthétique (même si les peinturlurés ambulants : beurk!), mais l’indélébilité!

    Ce qui attire et plait à 20 ou 30 ans, pouvons nous encore vivre avec à 70 ans??

    Soit dit en passant, vos tatoos sont mimis et surtout.. discrets!! J’aime bien les étoiles!

  • Reply ciboulette100 19 janvier 2012 at 19 h 03 min

    je peux pardonner à ma bolchévique de cadette, qui elle, a attendu d’avoir quitté le giron familial pour se faire tatouer sur la cheville (elle a beaucoup souffert : bien fait pour elle…) une fleurette et l’an dernier, comme toi, au creux du poignet, une espèce de signe cabalistique dont j’espère qu’il n’est pas une injure en patois exotique. Elle m’a juré qu’elle ne me demandera jamais de sous pour une greffe de peau, où elle attendra son héritage

  • Reply Mamanmomobobo 22 mars 2012 at 14 h 33 min

    Oudemia, si ce blog te plaît pas pourquoi tu viens lire??? Expliques moi????? Passes ton chemin!

    J avoue que je suis pas fan des tatouages, que j arrive pas a trouver ça beau! Mais c est pas moi qui le porte!!!!!! Ou qui a souffert pour l avoir!hihi. Mais chacun fait ce qu il veut! Et puis l étoile vide je trouve ça beau canon!!!! Le sens… Et je suis sûre que ça ouvrira à la discussion

  • Reply victoire4 22 mars 2012 at 15 h 54 min

    Il semble que la polémique soit de mise en ce moment sur la blogosphère, tout comme l’agressivité et la méchanceté.

    En effet madame si vous n’aimez pas passez votre chemin!!

    Ceci dit vu le monde dans lequel nous vivons plus rien de m’étonne!

    Et si la Reine se sent bien ainsi qui vous donne le droit de juger!!

  • Reply Ciçou 10 janvier 2013 at 10 h 59 min

    Tout comme toi, je suis « marquée », j’ai commencé à l’âge de 17 ans et comme tu le dis, c’est une drogue, depuis j’en ai 7, que des petits tatouages, tous cachés mais ils font partie de moi et correspondent à des périodes de ma vie.
    Et depuis que ma fille est née il y a 7 mois, j’ai envie de la marquer sur mon corps, elle est marquée dans mon coeur à jamais, mais j’ai besoin de montrer aux gens comme je suis fière d’être maman. Je ne vais pas me faire tatouer son prénom mais plutôt ce qu’elle représente pour moi « my sunshine ».
    Vraiment hâte de le faire. Le seul truc qui me freine dans le tatouage ? La douleur ? Non même pas, il faut dire que je ne suis pas douillette, c’est plutôt le prix. Heureusement que c’est un budget parce que sinon j’aurai le corps rempli de tatouages !!!

  • Leave a Reply